22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 15:00

Alors voilà, il y a trèèèès longtemps, j'ai offert à une amie proche un bonnet péruvien que je lui avais tricoté. Et puis, j'ai trouvé le modèle tellement sympa que j'ai eu envie de me faire le même. Il était presque terminé, il ne restait plus qu'à réaliser la couture d'assemblage et rentrer tous les fils. Mais je ne sais pas pourquoi, il est resté ainsi dans mon sac à tricot pendant des mois !

Et puis Edith a lancé un nouveau défi sur son blog :

"Cou, mains, orteils, nous passerons ... "EN MODE PROTECT"
En version couture ... tricot ... ou crochet, nous allons veiller au bien être de nos extrémités !!!! A nous foulards, snoods, mitaines, chaussettes et chaussons ... Nous serons les bodyguards créatives de nos Mimines & Associés !!!
"

Moi l'hiver j'aime prendre soin de mon extrémité la plus proche des nuages et afin de la garder bien au chaud mon bonnet péruvien s'est rappelé à mon bon souvenir
L'arrivée annoncée du froid a fait le reste : je l'ai terminé juste à temps pour le défilé

 

Bonnet péruvien

L'embêtant quand on laisse trainer un projet si longtemps c'est qu'on oublie où on a trouvé les instructions ! ça me dérange beaucoup car je n'aime pas ne pas citer mes sources !

C'était un tuto gratuit sur le net, avec des instructions simples et précises alors si quelqu'un le reconnait je serai heureuse d'éditer cet article (et je vais continuer à chercher de mon côté !)

Surtout que j'aime beaucoup la forme de ce bonnet, il est simple à tricoter mais avec un brin de fantasie.

Et mes oreilles seront bien au chaud pour aller encourager mes petits mobstres d'amour sur le bord des stades de rugby !

Bonnet péruvien

Merci de votre visite

Bises

Frédérique

Partager cet article

Published by Frederique, Frederiscrap, Feericoud, ... - dans Tricot
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 14:42

Le 16 octobre 2004 naissait Histoires de Pages. 60 numéros et 10 ans après le premier magazine français de scrapbooking est toujours là !

Joyeux Anniversaire HDP numéro 60 !

C'est encore une fois avec beaucoup de plaisir que j'ai participé à ce numéro en revisitant une technique de scrapbooking un peu oubliée, le pliage en origami, pour l'article 'Rien n'a changé. Enfin... presque rien !"

Joyeux Anniversaire HDP numéro 60 !

C'est d'ailleurs amusant car dans le numéro 17 d’HDP en 2007 j’avais publié une page avec exactement la même technique de pliage en origami.

C'est étonnant de voir l'évolution des style au fil du temps. J'ai le bonheur de collaborer au magazien HDP depuis le numéro 6 en 2005, que de chemin créatif parcourru !

Ce qui me saute aux yeux lorsque je regarde l’évolution en 10 ans c’est le fait qu’au début le scrap était avant tout utilisé pour mettre en page des photos. On créait un album photo amélioré avec en général plusieurs photos sur une page et même souvent deux pages avec le même thème. A présent, le scrap me semble être vraiment devenu un art à part entière et la photo n’est qu’un élément dans la page, elle ne prend plus la première place (et même parfois est utilisée en tout petit format). Les pages de scrap sont devenues de vrais tableaux d’art qu’on expose sur le mur du salon plutôt que dans un album photo. 

Joyeux Anniversaire HDP numéro 60 !

Malgré tout, pour moi, le scrap est resté le même : un moyen d’exprimer ma créativité et de mettre en page mes photos pour raconter notre histoire à mes enfants. Et j’éprouve toujours autant de plaisir à les voir feuilleter mes albums (car oui, je mets toujours mes pages dans des albums même si certaines décorent également les murs de mon salon   ) et à se rappeler les souvenirs que ces photos évoquent. C’est ça pour moi l’essence du scrap et ça, ça n’a pas changé, même si les techniques ont évoluées !

Et vous, que pensez-vous de l'évolution du scrapbooking depuis 10 ans ?

Merci de votre visite.

Bises

Frédérique

 

Partager cet article

Published by Frederique, Frederiscrap, Feericoud, ... - dans frederiscrap
commenter cet article
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 10:51

Un nouveau défi "me-made" a été lancé sur le site T&N pour ce mois d’octobre. Il s’agit de porter pendant un mois des tenues comportant au moins un élément cousu ou tricoté main et de prendre une photo à chaque fois pour la publier sur le groupe flickr du défi.

Pour ce challenge, je me suis fixé comme objectif d’essayer de porter une tenue "fait-maison" tous les jours (ce qui me permettra aussi de faire le point sur ma garde-robe sur-mesure et de voir ce qu’il me manque pour prévoir mes prochains projets coutures). Aujourd’hui j’ai eu envie de faire un petit bilan après deux semaines du " Me made month octobre 2014 "

 

Me made month octobre 2014 à mi-parcours
  • Mercredi 1ier octobre

Premier jour du défi, il fait gris ce matin alors je sors du placard cette tunique ensoleillée cousue en mai dernier, portée avec un pantalon du commerce

  • Jeudi 2 octobre

Prête pour partir à mon cours de yoga, avec mon t-shirt plantain très confortable pour faire un peu de sport et de relaxation !

  • Vendredi 3 octobre

Un entretien d’embauche, il fait beau et chaud, j’enfile ma robe corail et une veste du commerce

  • Samedi 4 octobre

Samedi après-midi, matchs de rugby pour 2 de mes zommes, comme il fait beau je mets mon t-shirt Spartine et ma panoplie de maman supportrice et paparazzi

  • Dimanche 5 octobre

Tenue décontractée pour aller déjeuner chez ma cousine : un pantalon bouffant du commerce et ma tunique Lekala cousue dernièrement et que j’adore !

  • Lundi 6 octobre

Je travaille de la maison, il fait encore beau alors je porte ma tunique mauve manche Raglan qui commence à être délavée aux manches tellement je l’ai portée cet été !

  • Mardi 7 octobre

Ce matin il fait un peu tristounet alors pour contrer la grisaille j’enfile ma jupe ‘je me lâche’ avec un collant et un haut colorés (du commerce) et comme il fait un peu frais assise à mon ordinateur j’ai ajouté une petite veste et une grosse paire de chaussettes pour poursuivre ma recherche d’emploi sans prendre un rhume…

  • Mercredi 8 octobre

Le mercredi est un jour particulier, entre devoirs et taxi pour les activités des garçons. Pas trop le temps de réfléchir à ma tenue. J’enfile un jean et ma tunique mauve mais comme il fait frais pour le matin je rajoute un pull du commerce à col en V pour un effet de superposition que j’aime bien

  • Jeudi 9 octobre

Nouvel entretien dans une société différente de la semaine dernière. Je peux donc me permettre de porter la même tenue, toujours avec ma robe corail dont j’aime particulièrement la couleur et une veste du commerce pour coller avec l’emploi que je vise !

  • Vendredi 10 octobre

Vendredi pluvieux et froid, j’ai allumé la cheminé, enfilé un jean noir et mon t-shirt plantain à la fraise avec un petit gilet du commerce

  • Samedi 11 octobre

Le samedi c’est toujours la course entre les garçons qu’il faut emmener au rugby à droite ou à gauche et l’intendance pour la maison. Donc, pour être à l’aise j’enfile mon jean, mais comme j’ai quand même envie d’un peu d’élégance je choisi de porter ma tunique Lekala avec  une petite veste par-dessus car il fait frais ce matin !

  • Dimanche 12 octobre

Dimanche tranquille à la maison. Je porte ma robe au papillon avec un cache-cœur du commerce. J’aime cette robe si confortable !

  • Lundi 13 octobre

Après une nuit ponctuée par les orages c’est un peu dur ce matin. J’enfile une tenue dans laquelle je me sens bien : un pantalon gris du commerce et ma tunique turquoise cousue il y a plus de 4 ans mais dont je ne me lasse pas !

  • Mardi 14 octobre

Salon de l’emploi à Lyon, il me faut une tenue élégante et confortable. J’opte pour ma dernière création : ma petite robe noire customisée

 

Je suis contente, j'ai pu porter du cousu main tous les jours et j'ai réussi à tenir le rythme avec la prise des photos. J'espère poursuivre ainsi pour la suite.

Merci de votre visite

Bises

Frédérique

Partager cet article

Published by Frederique, Frederiscrap, Feericoud, ... - dans Couture pour moi
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 16:38

Les défis du Challenge Cousu Main des blogueuses organisé par Elise se poursuivent. Après la customisation du t-shirt blanc voici celle de la petite robe noire (bon, entre temps il y a eu la confection d’un pantalon mais j’ai eu des problèmes et j’ai dû le refaire complètement donc il arrive bientôt…).

Epreuve 4 – Customisation de robe
Couleur et matière de la robe de départ : libre
Robe enfant ou femme
Objectif : en faire une pièce originale

Alors j’avais justement au fond de mon placard une petite robe noire qui m’avait été donnée par ma belle-mère il y a pas mal de temps déjà et que j’avais prévu de retoucher (pour en faire une tunique au départ car je la trouvais trop courte ainsi). Et bien cette épreuve convenait parfaitement pour améliorer cette robe !

Petite robe noire customisée

 

J’ai commencé par faire un croquis pour agencer mes idées.

La forme initiale de la robe me convenait, j’ai simplement ajouté des pinces devant pour cintrer un peu au niveau de la taille. Et je n’ai pas touché au dos qui possède une grande fermeture éclair que je voulais conserver.

Petite robe noire customisée

Comme les beaux jours sont derrière nous, je voulais une robe portable en hiver. J’ai donc décidé d’ajouter des manches. Je voulais aussi égayer la robe en ajoutant de la couleur. Pour cela, j’ai utilisé un coupon de jersey super doux et lumineux acheté dernièrement chez Le liseron, une boutique à Lyon  que je viens de découvrir et qui propose de très jolis tissus il faudra que j’y retourne !

Bref, ce joli jersey était en solde et m’a couté 7,87€ pour 1m50 (et je n'ai pas tout utilisé !)

J’ai donc patronné des manches longues d’après ce tuto 

Petite robe noire customisée

Pour apporter de l’élégance à la robe, j’ai ensuite ajouté un col asymétrique (tuto ici découvert grace à Zorgleb et la custo de son t-shirt avec ce type de col). 

Petite robe noire customisée

Mais le col est également confectionné de deux morceaux au dos afin de pouvoir toujours ouvrir la robe

Petite robe noire customisée

Puis j’ai confectionné une ceinture fine (de 2 centimètres de large) que j’ai positionnée au milieu de la ceinture existante. Pour maintenir la ceinture en place je l’ai d’abord fixée avec de la colle textile et ensuite cousue à la main à points invisibles.

Petite robe noire customisée

J’avais initialement prévu de rallonger la robe que je trouvais un poil trop courte. Je pensais ajouter un volant pour l’amener en dessous du genou. Mais après essayage, j’ai trouvé que la longueur était finalement bonne et qu'un volant alourdirait l'ensemble (qu'en pensez-vous ?)

Petite robe noire customisée

Je n’ai pas mesuré le temps que m’a pris cette customisation. J’y ai passé mon dimanche après-midi mais pas en non-stop. C’est la création du patron des manches qui a été le plus longue. Si j’avais été dans les conditions de l’émission je n’aurais pas pris la peine de créer un patron, j’aurais dessiné à main levée sur le tissu pour gagner du temps. Mais là je voulais une robe portable et qui tombe le mieux possible sur moi, pas sur un mannequin inarticulé !

Petite robe noire customisée

Au final, moi qui ne suis pas fan de customisation, je suis ravie de cette robe que je vais certainement porter souvent (alors qu'elle dormait dans ma pile 'à modifier') car elle est extrêment confortable. 

Petite robe noire customisée

 

J'aime beaucoup l'ajout du tissu vert qui apporte de la luminosité à ma tenue, parfait pour contrer la grisaille de l'hiver. 

J'ai même prévu de mettre cette robe demain pour aller à un salon pour l'emploi, il me semble qu'elle est assez élégante pour cela, qu'en pensez-vous ?

Merci de votre visite

Bises

Frédérique

PS - édit du mardi : J’ai bien mis cette robe pour aller au salon de l’emploi mais finalement, je me rends compte quelle est déjà plutôt courte et qu’elle remonte lorsque je marche ! Je me suis donc sentie mal à l’aise. Il faudra que je trouve comment remédier à ce problème avant de la porter à nouveau en public ! Des idées ? L’ajout d’une doublure règlerait-il le problème ?

Partager cet article

Published by Frederique, Frederiscrap, Feericoud, ... - dans Couture pour moi
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 07:00

Ça fait longtemps que je ne vous ai pas montré une page de scrap ! Pourtant, je ne suis pas toujours derrière ma machine à coudre. Mais certaines de mes pages étant créées pour le magazine Histoire de Pages, je ne peux pas les dévoiler ici...

Celle-ci a pourtant été réalisée il y a pas mal de temps. 

16 ans

Avec ma copine Kasia, nous nous étions données le défi d'utiliser un même sketch pour créer une page. Vous pouvez d'ailleurs admirer sa belle page ici. Et vous constatez que la mise en page n'est pas du tout la même que la mienne !

Sketch provenant de http://scrapideesleblog.canalblog.com/

Sketch provenant de http://scrapideesleblog.canalblog.com/

Oups, effectivement, je me suis trompée de sketch au moment de la réalisation ! En effet, j’avais soumis 4 propositions à Kasia et elle avait choisi le sketch du défi. Lorsque je me suis installée à ma table de scrap je me souvenais que c'était un sketch avec deux photos en hauteur. Mais j’ai eu la flemme de rallumer mon ordi pour vérifier et j'ai pris le sketch dont je me souvenais (et c’était l’autre qui avait été sélectionné par mon amie !). Pas maline la fille, hein ! Mais bon, ça n'a aucune importance puisque le but premier état de scrapper et de prendre du plaisir et ça c'est réussi !

16 ans

Et je trouve également que ma page est réussie. J’aime ces photos prises lors du dernier anniversaire de mon maxi-monstre. 

16 ans

 J’ai utilisé ma Caméo pour découper la bande festonnée, l’accolade, le feuillage et le titre. Les papiers sont de chez  Simple Stories et Imaginisce.

16 ans

Et j'ai ajouté une petite citation pour le fun !

16 ans

Au final, même si je n'ai pas vraiment respecté le défi initial, cette belle page embellit à présent mon salon au côté de deux autres pages avec les beaux sourires de mes autres petits monstres d'amour (je vous en montre une bientôt ?)

 

16 ans

Merci de votre visite

Bises

Frédérique

Partager cet article

Published by Frederique, Frederiscrap, Feericoud, ... - dans pages de scrap
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 07:00

Si vous touchez de près ou de loin à la couture, vous avez sûrement entendu parler de l'émission "Cousu Main" le samedi sur M6. Moi qui ne regarde presque jamais la télé et encore moins les émissions type télé réalité, j'étais pourtant devant mon écran pour la première ! Et depuis, je suis fan (et à ma grande surprise mes trois petits monstres d’amour également, quel bonheur de regarder l'émission avec eux !).
Elise http://www.2doigtsdidee.com/ a lancé le challenge le challenge "Cousu Main des bloggeuses" et, comme j'aime les défis (qui boostent ma créativité) je me suis laissée tenter ! Bon j'avoue, j'ai été une mauvaise élève pour le premier défi 'coudre une jupe droite' que j'ai zappé (je ne porte pas de jupe droite et mes 4 zommes non plus
 )

 

T-shirt customisé / défi cousu main

Par contre, j’ai embarqué sans hésiter pour le défi n°2 : customiser un t-shirt blanc. 
Dans l’émission il s’agissait d’un t-shirt femme, mais entre bloggeuses nous avons choisi d’être plus tolérantes et j’ai opté pour la customisation d’un t-shirt blanc homme destiné à mon maxi-monstre.

 

T-shirt customisé / défi cousu main

Et j’avoue que je me suis éclatée comme une petite folle dans cette activité.

J’ai commencé par un peu de couture afin d’ajouter une bordure en lin kaki en bas des manches et du t-shirt, assemblée par un point zigzig bleu clair. J'ai également cousu une petite poche sur le devant gauche.

T-shirt customisé / défi cousu main

Ensuite, j'ai décoré le t-shirt blanc un peu comme je créé une fond de page en scrapbooking à partir d'un cardstock blanc (comme pour 'La moustache de Dali' ou 'Plaisir d'été')

J’ai sorti mes peintures pour tissu et j’ai joué avec les mélanges pour obtenir les couleurs que je souhaitais. J’ai commencé par projeter sur le côté gauche du t-shirt (devant, manche et dos) des gouttelettes bleues

T-shirt customisé / défi cousu main

J’ai ensuite ajouté des projections de vert (un peu plus liquide que le bleu pour faire des trainées)

T-shirt customisé / défi cousu main

Puis j'ai exhumé mes tampons mousses (que je n'ai d'ailleurs pas utilisés depuis un moment sur une page de scrap !) pour appliquer le texte "BE FREE" avec un beau orange maison 

T-shirt customisé / défi cousu main

Le même orange m'a servi à badigoner un rectangle de lin que j'ai ensuite appliqué en bas du t-shirt dos d'abord en cousant les bords au point zigzag puis en le surpiquant avec des lignes brisées

T-shirt customisé / défi cousu main
T-shirt customisé / défi cousu main

Pour pousuivre dans cet esprit "free style", j'ai joué avec ma machine à coudre sur le devant du t-shirt (toujours à gauche, le côté droit restant immaculé), en ajoutant des cercles et une étoile

T-shirt customisé / défi cousu main

Et évidemment, en touche finale, j'ai appliqué ma signature 'Ciadem' découpée dans du flex orange (ben oui, tout artiste signe son oeuvre, non  )

T-shirt customisé / défi cousu main
T-shirt customisé / défi cousu main

Pour cette customisation, je suis partie avec une idée un peu vague et j’ai laissé parler ma créativité et j’avoue que le résultat  final me plait beaucoup. Mais je dois être franche avec vous, je suis bien au-delà des 1h30 alouées à cette épreuve dans l'émission Cousu main  ! Rien que pour fixer la peinture au fer ça prend 5 min par région (et c'est là que j'ai regretté d'avoir dispersé de la peinture textile sur la moitié du t-shirt ou de ne pas avoir une presse comme dans les pressings !)

T-shirt customisé / défi cousu main

Et, cerise sur le gâteau, ce t-shirt plait également énormément à mon maxi-monstre à qui il est destiné ! Je suis donc ravie de la réussite de ce double défi : transformer un t-shirt blanc et faire plaisir à mon ado fan des marques !

Mais j’ai aussi envie de savoir ce que vous pensez également de mon petit délire, vous aimez ?

Merci de votre visite

Bises

Frédérique

Partager cet article

Published by Frederique, Frederiscrap, Feericoud, ... - dans Couture pour mes hommes
commenter cet article
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 16:56

Lorsque je vous ai présenté ma tunique issue du patron de robe Lekala 4357, je vous avais promis les explications en français pour réaliser ce modèle puisque les explications sont en anglais et parfois succinctes.

Plutôt que de traduire la totalité des instructions j’ai cherché pour vous des tutos en images déjà disponibles sur le net (pourquoi refaire ce qui a déjà été fait par d’autres !). Par contre, je n’ai pas testé ces tutos donc, j’espère qu’ils sont clairs, sinon n’hésitez pas à me dire…

Tutos et traductions pour la robe Lekala 4357

Pour comprendre les instructions en anglais vous pouvez vous aider du Dictionnaire couture Anglais – Français

Instructions : 

1 - entoiler la partie interne du col (collar) et du pied de col (stand-up collar) ainsi que la patte de boutonnage

2 - monter le col et le pied de col (pour cela, de nombreux tutos sont disponibles sur la blogosphère dont celui de coupe-couture)

3 - En faisant bien coïncider les repères :

  • Coudre la couture milieu dos (central back) – repasser les surplus de couture vers la droite
  • assembler côtés-dos (side back) au dos – repasser les surplus de couture vers le milieu
  • assembler côtés-devant (side front) au devant (central front) – repasser les surplus de couture vers le milieu
  • coudre les parties devant et dos du bas de la robe (lower front et lower back) aux devant et dos – repasser les surplus de couture vers le haut (pour ma tunique je n’ai pas ajouté cette partie)

4 - Réaliser la patte de boutonnage. Pour cela on peut s'inspirer du tuto de coupe-couture. Pour ma part, j'ai simplement plié chaque patte le long de la ligne de pliure et surpiqué au ras du bord et à 3 cm du bord pour maintenir la patte bien en place.

Epingler les deux empiècements devant (front yoke) en faisant coïncider la ligne du milieu et coudre les empiècements avec la robe devant. Coudre l’empiècement dos (back yoke) au dos.

Repasser les surplus de couture vers le haut

Remarque, j’ai incéré un passepoil maison lorsque j’ai assemblé les empiècements devant et dos au reste de la robe

5 - Coudre les coutures d’épaules et repasser les surplus de couture vers l’arrière

6 – Coudre la partie externe du col sur l’encolure (comme explique dans la suit ede l’article de coupe-couture

7 - Coupez une bande de biais de 4 cm de large, la longueur est la longueur de l'emmanchure + 6 cm et poser le biais en guise de parmenture pour les emmanchures comme expliqué ici

8 – Surjeter les bords du côté devant et dos gauches et poser la fermeture éclair invisible tuto ici puis assembler les côtés – repasser les surplus de couture vers l’arrière

9 – Réaliser l’ourlet de la robe

10 – Réaliser les boutonnières et coudre les boutons

11 - Pliez la bande de passant pour ceinture (belt loop) en deux sur la longueur et coudre le long du bord. Retourner sur l’endroit et recouper puis coudre les passants au niveau de la taille.

12 - Pliez la ceinture (belt) en deux sur la longueur et coudre le long des deux petits côtés et du long bord en laissant une ouverture de quelques centimètres. Retourner la ceinture sur l’endroit et fermer l’ouverture. (mai ssur ma version tunique je n'ai pas ajouté la ceinture)

 

 

Tutos et traductions pour la robe Lekala 4357

Pour obtenir une tunique plus automnale j'ai ajouté des manches en m'inspirant de ce tuto très clair

Plus de photos des détails de ma tunique ici

J’espère avoir été assez claire et que ces explications vous aideront à réaliser cette jolie robe/tunique. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions et surtout montrez-moi votre version de ce modèle si vous le confectionnez.

Merci de votre visite

Bises

Frédérique

EDIT : Le point le plus délicat avec les patrons Lekala est de prendre correctement ses mesures. Après quelques recherches sur internet j’ai trouvé un article où toutes les mesures sont expliquées par des schémas, ce qui peut être bien utile :

Par ailleurs, j’ai échangé quelques mails avec le support Lekala et la personne m’a envoyé des photos pour prendre correctement les mesures de la partie ‘facultative’. Ceci m’a permis de réaliser que je n’avais pas pris la bonne mesure pour hanche complète, heureusement, ça n’a pas eu d’incidence pour la robe que j’ai testée ! Mais je corrigerai cela pour ma prochaine commande de patron.

Tutos et traductions pour la robe Lekala 4357

Partager cet article

Published by Frederique, Frederiscrap, Feericoud, ... - dans Couture pour moi
commenter cet article
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 07:00

Lorsque j'ai vu le débardeur Spartine sur le blog d’Etoffe Malicieuse j'ai immédiatement été séduite ! Mais comme je n’ai pratiquement pas cousu cet été je n’avais pas eu l’occasion de le tester. 

Débardeur Spartine coloré

 

Et puis Kocotte a lancé sur son blog un défi pour la rentrée : plagiat du style Kocotte.

Comme j’aime son style coloré, j’ai tout de suite décidé d’utiliser le patron du débardeur Spartine en y associant plusieurs tissus différents de mon stock.

Débardeur Spartine coloré

J'aime la forme originale du débardeur avec l'arrondi sous la poitrine 

 

Débardeur Spartine coloré

et les deux bretelles dépareillées dont l'une constituée de cercles

Débardeur Spartine coloré

La forme du dos est chouette également, découpée en trois morceaux

Débardeur Spartine coloré

Le débardeur est constitué de deux jersey : vers anis cottelé et marron bariolé (déjà utilisé il y a deux ans), les bretelles sont coupées dans du coton, le rose étant récupéré sur une chemise que j'aimais beaucoup mais qui était tachée, le bleu étant un reste d'un patalon d'été cousu pour un de mes petits monstres d'amour il y a presque 10 ans !

Débardeur Spartine coloré

Finalement,  l'encolure et l'emmenchure sont terminées par une bordure en jersey blanc.

Débardeur Spartine coloré

Comme à chaque fois j'ai découpé le patron en rejoignant plusieurs tailles en fonction de mes mensurations. Pour ce modèle, le haut (bretelles + haut devant + haut dos) est coupé en taille 40 puis j'ai rejoint le 42 au niveau de la taille et élargi le bas des pièces devant et dos jusqu'au 48 pour y loger mes hanches généreuses 

Débardeur Spartine coloré

Voilà un petit débardeur original. J'aime ce mélange de couleurs et je le trouve très confortable. Je lui coudrai probablement des petits frères l'été prochain...

 

Récapitulatif :

  • patron : débardeur Spartine d’Etoffe Malicieuse
  • taille : poitrine 40 – taille 42 – hanches 48
  • modifications : aucune
  • modifications à apporter : reprendre le patron dos et réduire un peu la longueur pour supprimer le surplus de tissu dû à ma cambrure

 

Merci de votre visite

Bises

Frédérique

Partager cet article

Published by Frederique, Frederiscrap, Feericoud, ... - dans Couture pour moi
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 07:30

Sur son blog, Nathalie proposait cet été le défi emmène moi en vacances. Moi, pour prolonger les vacances (déjà finies depuis plus d'un mois !) j'avais envie de coudre une petite robe estivale.

Par ailleurs, le site Lekala Sewing Patterns offre la possibilité de commander pour un prix raisonnable un patron sur mesure. C'est à dire qu'il est possible d'entrer les mesures du tour de poitrine, tour de taille, tour de hanches (et plusieurs autres) afin d'avoir un patron correspondant exactement aux mensurations souhaitées J'avais envie de tester ce concept intéressant depuis un moment et un défi est tombé à pique sur T&N : coudre une robe à partir d’un patron Lekala.

Deux défis à relever, moi qui aime les challenges, je n'ai pas pu résister ! Après plusieurs hésitations sur le modèle, j’ai choisi la robe n° 4357

Robe/Tunique Lekala 4357

Une fois le modèle choisi, il suffit simplement d’entrer ses propres mesures et après paiement on reçoit par email le patron en pdf ainsi qu’un document avec les instructions. C’est simple et rapide. Seul inconvénient, il faut donc l’imprimer et recoller les feuilles une à une afin de reconstituer le patron ! C’est long et pas très fun ! Il ne reste plus alors qu’à couper le long des lignes…

Arrive enfin la partie plus agréable : la couture de la robe. Comme c’était la première fois que je testais un patron Lekala j’ai préféré me méfier. J’ai donc utilisé un coupon acheté à faible prix dans le quartier St Pierre à Paris. Il s’agit d’un coton vert anis que j’avais déjà utilisé par petites touches pour la chemise Saphir cousues en avril dernier. Et, après avoir vaguement positionné le patron papier devant moi, j’ai pu constater que la robe était prévue plutôt courte. Trop courte par rapport à ce que j’aime porter. J’ai donc décidé de supprimer le volant du bas et de coudre ce modèle sous forme de tunique afin de tester d’abord le tombé et l’ajustage des mesures.

Robe/Tunique Lekala 4357

La robe est prévue sans manche, mais l’ayant cousue fin août, dans une période où le temps faisait plus penser à l’automne qu’à l’été, j’ai eu envie d’y ajouter des manches afin de pouvoir porter ma tunique plus souvent avant l’arrivée de l’hiver. Pour cela, je me suis inspirée du tuto très clair proposé sur le site tout-en-couture.

Robe/Tunique Lekala 4357

Sachant que je porterai le haut toujours ouvert, j’ai choisi de ne pas faire les boutonnières sur la patte de boutonnage.

Robe/Tunique Lekala 4357

Ayant utilisé le même tissu pour la totalité de la tunique, j’ai souligné la découpe en forme de cœur au-dessus de la poitrine par un passepoil maison

Robe/Tunique Lekala 4357

J’ai souligné la découpe dans le dos de la même façon et j’y au apposé ma marque maison Ciadem

Robe/Tunique Lekala 4357
Robe/Tunique Lekala 4357

J’ai également utilisé le même biais maison au bas des manches

Robe/Tunique Lekala 4357

Et, comme j'aime les jolies finissions, j'ai également terminé le bas de la tunique par le biais maison afin d'avoir un rappel du passepoil (mais bon, ça c'est juste pour ma satisfaction personnelle, ça ne se voit pas quand je porte la tunique !).

Robe/Tunique Lekala 4357

J’ai soigné les détails et les finissions de cette tunique car je suis vraiment contente du modèle. Les pièces du patron s’emboitaient parfaitement au cours du montage et le tombé du vêtement me ravie

Robe/Tunique Lekala 4357

Je n’ai eu aucune retouche à faire pour obtenir un vêtement parfaitement adapté à ma morphologie et à mes courbes pas toujours faciles à habiller 

Robe/Tunique Lekala 4357

Les découpes princesses permettent une forme ajustée sur le haut du vêtement et évasées à partir de la taille, ce qui convient bien à ma silhouette en mettant en valeur mes formes là où il faut et en cachant ce qu’il faut cacher ! Regardez-moi cette ligne que ça me donne ! On dirait presque que je suis  mince ! J’adore !!!

Robe/Tunique Lekala 4357
Robe/Tunique Lekala 4357

Et cette jolie tunique se porte aussi bien de façon décontractée avec un pantalon que plus habillée avec une jupe

Robe/Tunique Lekala 4357
Robe/Tunique Lekala 4357

Bref, vous l’aurez compris, je suis conquise par ce modèle et par mon premier test d’un patron Lekala.

Bon, pour être honnête, les instructions qui accompagnent le patron sont en anglais et très succinctes. Cela ne m’a pas dérange, mais il faut de préférence déjà maitriser un peu la couture pour se sentir à l’aise avec les brèves explications en anglais (je ferai un petit tuto  en français prochainement pour celles et ceux que ça intéresse).

Robe/Tunique Lekala 4357

Récapitulatif :

  • patron : Lekala 4357
  • taille : commandée directement à mes mesures
  • modifications : ajout de manches, suppression de la bande du bas pour obtenir une tunique
  • modifications à apporter : allonger le patron pour obtenir une robe portable. Modifier l’encolure pour varier le modèle

Merci de votre visite

Bises

Frédérique

 

Partager cet article

Published by Frederique, Frederiscrap, Feericoud, ... - dans Couture pour moi
commenter cet article
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 07:00

Etant données mes jolies formes qui sortent des standards de la mode  j'ai toujours beaucoup de mal à trouver des pantalons qui me vont bien. En général, pour caser mes hanches rebondies je dois prendre une taille ou deux au dessus de ce qu'il me faudrait au niveau de la taille. Résultat, tous mes pantalons baillent et je dois les porter avec une ceinture !

Les séances magasinage étant à chaque fois déprimantes, j'ai décidé de me coudre des pantalons sur mesures, parfaitement adaptés à mes courbes ! Mais avant d'acheter des tissus de qualité et de me lancer dans de jolies finitions, il me faut trouver le pantalon qui me servira de base pour mes futurs modèles.

En mai dernier, lorsque j'ai remporté la troisième place du concours 'coudre une vêtement pour homme' sur T&N avec ma chemise Saphir, parmi mes lots j'avais la possibilité de choisir deux patrons sur le site patronsdecouture.com. J'ai alors choisi le pantalon slim Burda 7863 (et le chemisier New Look 6407). 

Pantacourt pour l'été des indiens
Pantacourt pour l'été des indiens

Alors, lorsque Lilou pour L a lancé le défi "l'été indien", j'ai décidé de profiter de ce challenge pour tester mon patron. Mais, comme Lilou pour L propose de profiter encore un peu de la douceur de l'arrière saison en jouant les prolongations, j'ai opté pour la réalisation d'un pantacourt, afin de faire encore un peu chauffer mes molets au soleil avant l'arrivée du froid...

Pantacourt pour l'été des indiens

Comme j'ai évidemment choisi de faire d'abord une toile, j'ai utilisé un tissu qui gisait dans mon stock depuis trèèèèèèèèèèèèès longtemps ! C'est un tissu légèrement stretch mais je n'en connais pas la composition.

Comme à mon habitude, j'ai modifié le patron pour l'adapter à mes courbes : en fonction des valeurs annoncées dans le tableau des mesures j'ai coupé les jambes dans la taille 48 mais j'ai rejoint la taille 44 au dessus des hanches. J'ai également coupé les morceaux du haut du pantalon et de la ceinture en 44.

Pantacourt pour l'été des indiens

Mais malgré ces précautions, une fois le pantacourt terminé  j'ai malheureusement constaté qu'encore une fois le pantalon était trop large au niveau de la taille ! Comme je n'avais pas le courage de tout redéfaire pour réduire l'ampleur j'ai cousu un élastique à l'arrière du pantalon pour plaquer la ceinture sur mes reins.

Pantacourt pour l'été des indiens

Cette astuce m'a permis de pouvoir porter le pantacourt sans qu'il descende à chaque pas. Je suis par contre déçue par la coupe du pantalon au niveau de l'entrejambe. Il y a des pils, du tissu en trop et ce n'est pas esthétique.

Pantacourt pour l'été des indiens

Et là malheureusement je ne sais pas comment je dois modifier le patron afin de corriger ce défaut ! Je lance donc un appel pour obtenir des conseils sur la marche à suivre !

Pantacourt pour l'été des indiens

Finalement, même si ce premier essai n'est pas parfait, le pantacourt est très confortable et je l'ai déjà porté plusieurs fois. J'ai donc soigné les détails en surpiquant notamment mes coutures avec un fil contrastant et une aiguille double.

Pantacourt pour l'été des indiens

J'aime bien le résultat. J'espère donc pouvoir modifier mon patron afin de corriger l'entre jambe et obtenir un patron de base pour d'autres modèles.

 

Récapitulatif :

  • patron : Burda 7863
  • taille : 44 ceinture, 48 hanches et cuisses
  • modifications : ajout d'un elastique ceinture dos
  • modifications à apporter : correction de l'entre jambe pour éliminer le surplus de tissu

Merci de votre visite.

Bises

Frédérique

 

Partager cet article

Published by Frederique, Frederiscrap, Feericoud, ... - dans Couture pour moi
commenter cet article

Présentation

  • : Frederiscrap
  • Frederiscrap
  • : Les loisirs créatifs, le scrapbooking, la couture, la photographie, etc. font partie intégrante de ma vie... venez partager avec moi cette passion dévorante mais tellement enrichissante ! Pour m'écrire : pourscrap@yahoo.ca
  • Contact

Design Team

Je participe à

http://www.threadandneedles.fr/wp-images/threadandneedles_pub_petit.png

 

http://storage.canalblog.com/60/44/713190/49896848.png

 

http://storage.canalblog.com/85/66/576496/51014648_p.jpg

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog